Escudo de la República de Colombia Escudo de la República de Colombia
investigación
Logotipo UN
Elija un buscador del SIUN

Notas Boletín SIUN

Call for proposals: Developing innovative veterinary solutions for the fight against antimicrobial resistance / Appel de propositions : Élaborer des solutions vétérinaires innovatrices pour la résistance aux antimicrobiens

Deadline: 12 September 2018 / Date limite : 12 septembre 2018

le CRDI et le Global AMR Innovation Fund (TAG) du Royaume-Uni, géré par le Department of Health and Social Care

[ENGLISH]

Innovative Veterinary Solutions for Antimicrobial Resistance (InnoVet-AMR) is a four-year, CA$27.9 million partnership between IDRC (Canada) and the Department of Health and Social Care (DHSC, United Kingdom). The initiative is aimed at reducing the emerging risk that AMR in animals poses to global health and food security.

The InnoVet-AMR initiative is divided into two themes focused on reducing the use of antibiotics in the livestock (poultry and swine) and aquaculture sectors in low and middle income countries. The main goal of both themes is to develop innovative veterinary solutions, focusing on product development, to reduce the therapeutic (prevention and control) and non-therapeutic (growth promotion) use of antibiotics, while still protecting animal health and welfare.

Eligible research teams should be working on veterinary solutions to reduce antimicrobial resistance (AMR) with a focus on poultry, swine, or aquaculture animals. At least one of the administering institutions should be based in a low or middle-income country (see the FAQs for a list of eligible countries; Colombia is included).

  • The proposed veterinary solution must focus on poultry, swine, or aquaculture animals.
  • The research team must include at least one researcher from an institution based in a low or middle-income country as principle investigator or co-applicant (see FAQs for more details).
  • Applicants from academia, private, and public sector organizations with a strong research focus are eligible for this global call.
  • Applicants from the UN system are not eligible to apply to this call as lead or co-applicant organizations, but they may participate as collaborating organizations.
  • Applicants from the Consultative Group on International Agricultural Research Centres are not eligible as a lead organization, but are eligible as co-applicants or collaborating organizations.
  • The lead applicant and co-applicants may negotiate and develop funding arrangements directly with third-party organizations for specific services. IDRC will not contract directly with third-party organizations. Applications that involve third-party organizations must clearly justify their involvement and explain their role(s). The total third-party participation in a project is set at a maximum of 30% of the budget. At most, a person can apply as the principal investigator for one project and be a co-applicant for one additional project.

The total budget for this Call is expected to be $22 million Canadian dollars; IDRC and UK government’s Global AMR Innovation Fund (GAMRIF), managed by the Department of Health and Social Care, expect to fund up to 10 research projects.

Projects should plan for 1.5 months start-up, 30 months to conduct research, and 1.5 months to close. Projects are expected to begin in either March or April of 2019 and must end by December 2021.

Deadline: 12 September 2018, 11:00 EDT (10:00 Colombian time)

 

[FRANÇAIS]

InnoVet-RAM est un partenariat de 27,9 millions de CAD sur quatre ans entre le CRDI (Canada) et le DHSC (Royaume-Uni). L’initiative vise à réduire les risques émergents que pose la RAM chez les animaux pour la santé mondiale et la sécurité alimentaire.

L’initiative InnoVet-RAM est divisée en deux thèmes axés sur la réduction de l’utilisation d’antibiotiques dans les secteurs du bétail (volaille et porc) et de l’aquaculture dans les pays à revenu faible et intermédiaire. L’objectif principal des deux thèmes consiste à élaborer des solutions vétérinaires novatrices, particulièrement de nouveaux produits, afin de réduire l’utilisation thérapeutique (prévention et contrôle) et non thérapeutique (stimulation de la croissance) des antibiotiques, tout en protégeant la santé et le bien-être des animaux.

Les équipes de recherche admissibles devraient travailler à des solutions vétérinaires qui réduiront la résistance aux antimicrobiens, en particulier chez la volaille, le porc ou les animaux d’aquaculture. Au moins l’une des institutions administratrices devrait être située dans un pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire (voir la FAQ pour voir la liste des pays admissibles; la Colombie est dans la liste):

  • La solution vétérinaire proposée doit porter sur la volaille, le porc ou les animaux d’aquaculture.
  • L’équipe de recherche doit comprendre au moins un chercheur d’un établissement situé dans un pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire, à titre de chercheur principal ou de cocandidat (voir la FAQ pour obtenir des détails).
  • Les candidats provenant d’organismes fortement axés sur la recherche et faisant partie du milieu universitaire, du secteur privé ou d’instituts de recherche sont admissibles pour cet appel à l’échelle mondiale.
  • Les candidats du réseau des Nations Unies (ONU) ne sont pas admissibles au présent appel à propositions à titre d’organismes principaux ou de cocandidats, mais peuvent participer en tant que collaborateurs.
  • Les candidats travaillant pour les centres membres du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale ne sont pas admissibles à titre d’organismes principaux, mais sont admissibles à titre de cocandidats ou de collaborateurs.
  • Le candidat principal et le cocandidat peuvent négocier avec des organismes tiers pour obtenir des services précis et établir directement les modalités de financement avec eux. Le CRDI ne conclura pas de contrat directement avec les organismes tiers. Quand les propositions font intervenir des organismes tiers, il faut justifier clairement leur participation et expliquer en quoi consistera leur rôle. Il ne faut pas consacrer plus de 30 % du budget total à la participation d’organismes tiers. Tout au plus, une personne peut se présenter à titre de chercheur principal pour un projet et de cocandidat pour un autre projet.

Le budget total du présent appel devrait atteindre 22 millions de dollars canadiens; le CRDI et le Global AMR Innovation Fund (TAG) du Royaume-Uni, géré par le Department of Health and Social Care, comptent financer jusqu’à dix projets de recherche.

L’échéancier des projets doit prévoir 1,5 mois pour le démarrage, 30 mois pour la recherche et 1,5 mois pour la clôture. Les projets devraient commencer en mars ou en avril 2019.

Date limite : 12 septembre 2018, 11:00 HAE (10:00 heure colombienne)

[Boletín SIUN 404, 23/24 de agosto de 2018]

Enlaces relacionados